Le bois de lutherie

Il est utilisé et choisi particulièrement pour chaque pièce intervenant dans la fabrication des guitares. Les fournisseurs spécialisés importent les bois du monde entier, ainsi les luthiers peuvent choisir aisément dans leur stock. Le bois devrait toujours être débité en quartiers, les cernes de croissance apparaissant perpendiculairement à la face de la planche.

Le bois subit des modifications structurelles lors du séchage, perdant une grande partie de son eau (contenant 6 % d’humidité, il est communément utilisable). Les huiles et résines s’altèrent et durcissent, impliquant un fort rétrécissement du fil du bois en travers. Ce séchage devrait être contrôlé (hygrométrie) uniformément sur la structure du bois, ainsi les planches sont-elles enduites de paraffine à leurs extrémités, empilées et séparées par des tasseaux. Le bois est alors mis en séchage soit naturel, soit en étuve et ce, idéalement pour une durée minimale de 5 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *